11 juin 2018 ~ 0 Commentaire

Favoriser l’accès des travailleurs handicapés à la formation

Au handicap lui-même s’ajoute souvent le déficit de formation des personnes concernées. Des réponses contraignantes et volontaires ont déjà été apportées pour tenter de pallier ce problème. Le décret du 9 juin 2009 a élargi les conditions d’éligibilité des stages pour les faire entrer dans l’obligation d’emploi des entreprises occupant au moins 20 salariés. Intégrer les jeunes étudiants en situation de handicap par la voie du stage favorise la découverte du monde de l’entreprise tout en donnant la connaissance de la gestion du handicap par l’entreprise. Cela semble une voie favorable pour qu’une entreprise apprenne à accueillir et adapter ses habitudes au travailleur handicapé. Par exemple, Orange s’est engagé à intégrer, entre 2017 et 2019, 360 alternants et stagiaires en situation de handicap. L’apprentissage compte parmi les priorités du gouvernement pour favoriser le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Il permet une intégration du travailleur handicapé dans le milieu de travail ordinaire dès ses études et joue un rôle important quant au contact des employés aux travailleurs handicapés, servant de tremplin à l’embauche. Par exemple, TF1 et Bouygues se sont engagés dans cette voie par la formation d’un partenariat avec Cap emploi, qui consiste en une opération de recrutement d’alternants en situation de handicap. Les domaines professionnels concernés sont larges : le marketing, les ressources humaines, la finance, l’administration, l’informatique ou l’audiovisuel. L’embauche se fait sous la forme d’un job dating après sélection des dossiers par Cap emploi. Les missions handicap des entreprises aident également les personnes sélectionnées à élaborer leur projet professionnel. Plus que l’intégration, une politique d’emploi des personnes handicapées efficace passe par un accompagnement de ces dernières tout au long de leur carrière. Cet objectif est une obligation inscrite dans la loi de 2005 : l’évolution professionnelle du travailleur handicapé doit être identique à celle du reste de la population. Chaque entreprise doit mettre en œuvre « des mesures appropriées » sans que cela représente une charge « disproportionnée » pour elle. Dans cet objectif, le groupe Frères Blanc, filiale du groupe Bertrand, a par exemple mis en place un système de tutorat pour accueillir et accompagner les travailleurs handicapés dans leur évolution de carrière.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Les femmes séduites |
Monquotidienbanal |
Notreangebaptiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jesuiscelina
| Boulimiejetaurais
| Eleanorasecret