19 février 2019 ~ 0 Commentaire

Elon Musk en mode burnout

Tout est parti d’un tweet de neuf mots. Mardi 7 août, peu avant 19 heures, Elon Musk a mis le feu aux poudres. « J’envisage de retirer Tesla de la bourse à 420 dollars. Financements sécurisés », a tweeté le milliardaire, créateur du spécialiste des berlines électriques haut de gamme. Avec une telle opération, Tesla serait valorisé à 71 milliards de dollars, soit près de 10 milliards de plus que la capitalisation boursière de la société avant les tweets d’Elon Musk. Mais depuis cette sortie, le génie, est de nouveau dans la tourmente. Lire la suite sur Europe 1  Celui qui est souvent comparé à « Iron Man » – le héros de l’univers Marvel – a, ces derniers mois, ridiculisé des analystes financiers, plaisanté sur une probable faillite de ses sociétés, insulté des journalistes, traité de pédophile une personne faisant partie de l’équipe de sauveteurs des enfants coincés le mois dernier dans la caverne en Thaïlande, vilipendé les vendeurs à découvert des actions Tesla misant sur la chute de son grand patron. L’homme fait l’unanimité contre lui et est – il est vrai – erratique, semble constamment au bord de la crise nerveuse et ne s’embarrasse jamais d’excuses lorsqu’il offense quelqu’un. Bref, Elon Musk, fondateur de SpaceX et de Tesla est devenu lui-même et à part entière un personnage de bandes dessinées et suscite des « hashtags » aussi révélateurs que #muskmeltdown prévoyant une liquéfaction de celui qui semblait invulnérable et intouchable il y a encore quelques années. Lire la suite de la tribune de Michel Santi dans La Tribune.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Les femmes séduites |
Monquotidienbanal |
Notreangebaptiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jesuiscelina
| Boulimiejetaurais
| Eleanorasecret